Médiation culturelle

Marées de vies

Ce projet de médiation culturelle, mêlant expériences artistiques et rencontres philosophiques s’est déployé entre mai et juin 2024 avec deux groupes distincts:

  • un groupe dans le quartier Saint-Jean-Baptiste, qui a jumelé des élèves de 6ème année de l’école Saint-Jean-Baptiste avec des aînés de l’Entraide du Faubourg
  • un deuxième groupe dans le quartier Limoilou, qui a jumelé des élèves de 5 et 6ème année de l’école des Jeunes-du-Monde avec des participant.e.s de tout âge du Centre Mgr Marcoux.

Six rencontres ont eu lieu pour chacun des groupes, dont certaines sur le bord du fleuve Saint-Laurent. Les rencontres se sont articulées autour du texte « Flo des Rives », de Carol Cassistat, directeur artistique du Théâtre du Gros Mécano. Ce texte, qui est en cours d’adaptation pour la scène, est une légende moderne et poétique, où le fleuve raconte son histoire et sa rencontre avec Florence, une petite fille née sur ses flots, dont la famille est venue de loin pour vivre sur nos rivages.

Les rencontres étaient animées en utilisant les concepts de la discussion philosophique, afin d’ouvrir la parole et de partager les points de vue. Carol Cassistat participait également aux rencontres ce qui lui a permis de nourrir la création de son futur spectacle. Les groupes ont aussi eu l’occasion de faire connaissance avec l’équipe de création du spectacle et de voir une étape de travail en salle de répétition.

Lors des rencontres,  la parole des participant.e.s a été enregistrée pour réaliser trois œuvres sonores : Le murmure de la mer, Un lien sensible et De lunes en lunes. On y entend les participant.e.s qui réfléchissent sur :  Que signifie être en lien? Comment être en lien avec soi, avec l’autre et la nature? Qu’est-ce qu’un cycle? Peut-on comparer le mouvement de la vie au mouvement de la mer? Au cycle des saisons? Que reste-t-il de nous lorsque nous quittons un endroit? Lorsque nous grandissons? Lorsque nous vieillissons? Lorsque nous mourrons?

Dans un souci d’écoresponsabilité et de connexion avec la nature, les déplacements au fleuve se sont fait majoritairement à vélo pour tous.tes et tous les aspects du projet ont été pensés afin de minimiser l’empreinte carbone des activités.

       

 

CRÉDITS

  • Idéation – Anaïs Morel, Angélique Bailleul et Marjorie Audet
  • Médiation philosophique et artistique – Angélique Bailleul et Marjorie Audet
  • Auteur du texte Flo des Rives – Carol Cassistat
  • Participant.e.s du groupe de Saint-Jean-Baptiste – Arthur, Béatrice, Damien, Floria, France, Gaspard, Gisèle, Julien, Luce, Lise, Louise, Lucien et Paulette
  • Participant.e.s du groupe de Limoilou – Andrée, Ashantille, Gabrielle, Gaston, Koumba, Léah-Rose, Loïk, Louise, Rosalie, Malakout, Martine et Michel
  • Équipe de création de Flo des Rives – Carol Cassistat, Jérôme Huot, Guylaine Petitclerc, Marion Parrinello Marjorie Audet, Steve Hamel, Sylvain Neault et Pierre Robitaille
  • Œuvre sonore - Prise de son, conception sonore, scénarisation, édition – Avatar - Alexandre Berthier
  • Œuvre sonore -Mixage et post-production sonore – Avatar - Guillaume Côté
  • Mobilisation des participant.e.s du groupe de Limoilou – Izabelle Houde et Marlène Élément
  • Mobilisation des participant.e.s de l'Entraide du Faubourg – Marie-Anne Bossé
  • Photographies – Emilie Dumais
  • Coordination – Anaïs Morel
  • Merci à nos fournisseurs écoresponsables – la Baie de Beauport, Communauto, Echo Sports Location, Fastoche Traiteur, Vélo Taxi Québec
  • Merci à nos secrétaires, enseignant.e.s et directions d'école complices – École Saint-Jean-Baptiste et École des Jeunes-du-Monde

Ce projet a reçu un appui financier dans le cadre du programme de partenariat territorial du CALQ et de la ville de Québec et également dans le cadre de l’Entente de développement culturel entre le gouvernement du Québec et la ville de Québec.