À l’AFFICHE

Le petit avare

« Une écriture brillante et sans prétention qui s’inscrit avec doigté dans le cours des jours. »

– Marie Fradette, Le Devoir

Résumé

Riche, veuf et grincheux ayant des idées rétrogrades, Grapillon n’accorde de valeur qu’à l’argent. Il l’adule et l’adore ! Tant et si bien qu’il refuse de dépenser le moindre sou pour l’éducation de son fils Octave. Après tout, les enfants coûtent si cher… Alors pour se libérer du sien, Grapillon tente de le convaincre d’épouser une dame très âgée, mais fort riche. Une excellente affaire ! Grapillon, quant à lui, planifie d’épouser la belle Marianne, une jeune fille sans fortune vivant avec sa mère. Et que Marianne soit consentante ou non à cette union lui importe peu. Car après tout, l’argent ne peut-il pas tout acheter, même le consentement des jeunes filles ?

Anne Bernard-Lenoir réécris l’Avare de Molière aux réalités et mœurs d’aujourd’hui, et ce, en alexandrins, une expérience pour adolescents qui ne laissera personne indifférent!

Courtepointe saura recoudre des morceaux de vie pour en dresser un tableau digne des plus belles expositions…

Jauge – 350 spectateurs

Public cible – 10 ans et plus
Durée – 60 minutes
Cachet –
1ière représentation : 2400$+tx
2ième représentation : 2350$+tx
3ième représentation et plus : 2300$+tx

Crédits

Une production du Théâtre du Gros Mécano

  • Texte – Anne Bernard-Lenoir
  • Mise en scène et direction artistique – Carol Cassistat
  • Interprétation – Bertrand Alain, Mary-Lee Picknell (en alternance avec Jeanne Gionet-Lavigne) et Maxime Robin
  • Décor, costumes et accessoires – Sonia Pagé
  • Musique originale et environnement sonore – François Leclerc
  • Lumières – Maude Groleau
  • Direction de production et régie – Marc St-Jacques
  • Assistance à la mise en scène – Jocelyn Paré